Le préservatif masculin

Oui, un préservatif, ça peut être amusant !

C’est, actuellement, le seul moyen pour se protéger des IST (SIDA et autres) et des risques de grossesse. Les autres moyens de contraception (pilule, stérilet,…) permettent uniquement d’avoir des rapports sans risque de grossesse.

On en trouve dans toutes les pharmacies, mais aussi en supermarché. Dans plein d’endroits où les jeunes se retrouvent, il y a également des distributeurs.

Les centres de Planning familial en ont à disposition, gratuitement. N’hésite donc jamais à venir nous en demander.

 

 

Comment l’utiliser ?

Pas toujours facile, le grand moment arrivé, de s’en sortir avec l’utilisation de la capote. Un petit conseil, en prévision du jour J, entraîne toi, tout seul, avant.  Vérifie que l’emballage est intact et que la date sur l’emballage n’est pas dépassée. Ouvre l’emballage avec précaution pour ne pas abîmer le préservatif. Avec les doigts ! Pas avec les dents.

Vérifie que la partie à dérouler se trouve à l’extérieur. Pince l’extrémité du préservatif (le réservoir) afin d’en chasser l’air. Place-le au bout du sexe et déroule le jusqu’à la base du pénis en érection tout en maintenant le réservoir.  Pour faciliter la pénétration et améliorer la protection, il est parfois utile d’utiliser un gel lubrifiant non-gras à base d’eau: pas de beurre, huile, vaseline, pas de crème de soins. Les corps gras abîment le préservatif, et le rendent moins efficace.

Après le rapport, retire-toi tout de suite, en tenant le préservatif à la base du pénis. Ensuite, enlève-le et fais un noeud dedans, avant de le jeter

Bien entendu, si tu recommences, utilise un autre préservatif.

La capote, un tue-l’amour ?

Tu dois te dire que ce n’est pas forcément facile ou que ça peut « casser le romantisme » d’enfiler une capote pendant l’acte. C’est ce que pas mal de gens se disent.

Tout d’abord, dis-toi que tu n’auras pas l’air d’un extra-terrestre. Aujourd’hui, tout le monde connaît le préservatif, et même si tous ne l’utilisent pas, chacun y pense. Ton (ta) partenaire se dira juste que tu es un mec (ou une fille) responsable.

Puis, comme on te l’a dit, ça reste le seul moyen de se protéger des maladies sexuellement transmissibles, et crois-le, elles sont bien plus répandues qu’on ne l’imagine parfois. A ton âge, ce serait dommage de contracter un sale truc. Alors que la sexualité est sensée être (et elle peut le rester) un plaisir.

Puis, il existe plein de sortes de préservatifs. Les uns plus funs que les autres, avec des goûts différents (menthe, vanille, coco, fraise, etc) ou des présentations parfois vraiment marrantes (une sucette, par exemple). Ceci dit, fais bien attention de toujours trouver le label CE et la date de péremption, car certains sont juste de gadgets, sans être vraiment efficaces.

Bref, que tu sois le mec, ou la fille n’hésite pas à prendre l’initiative de la capote. Tu verras que passer la première appréhension, c’est vraiment chouette de  faire l’amour sans angoisse ni stress  de « ce qu’il pourrait arriver ».

Laisser un commentaire